Accueil
Francois Louis aWeng
Généalogie
Arbres généalogiques
Recherche d'héritiers
Recherches familiales
Recherche héraldiques
Réunion de famille
Rédaction de monographies
Réédition d'ouvrages
Contacter l'étude
Tarifs
 
Tableau Quartier Beauvoir

Avec la recrudescence d’intérêt pour la généalogie et maintenant l’héraldique, fleurissent, certes, de multiples logiciels de dessin d’armoiries, mais le travail ici présenté évite la pauvreté de style, les stéréotypes ou les couleurs criardes parfois proposés. Ici, il s’agit de la collaboration d’un généalogiste et héraldiste professionnel ayant une trentaine d’années d’expérience et d’une artiste alliant, secret de la réussite, une parfaite maîtrise technique à une grande facilité d’exécution.

Le charme qui se dégage de ces compositions est du à la conjugaison de la volontairement naïve et maîtrisée “ maladresse ” de l’artiste (rappelant celle des périodes ou seul l’essentiel compte…), à son sens inné des couleurs, mais aussi au respect absolu des règles traditionnelles du dessin (pleins et déliés, ombres et lumières), enfin à l’extrême finesse de la réalisation (comme pour la compréhension des bandes dessinées, l’héraldiste doit grossir le détail démesurément, tout en occupant tout l’espace de l’écu).

 

Et c’est bien cette manière enlevée, rapidement torchée pourrait-on dire, que seule donne une longue expérience de la chose, qui réjouit tant l’oeil devant un tableau généalogique héraldique polychrome.

A cela, vous ajoutez la qualité du support (peau de vélin, toile convenablement préparée) et la générosité, la densité de couleurs chaudes (le rouge ou gueules est « Compagnie des Indes », le bleu ou azur est « coeruléum », le vert ou sinople est mâtiné de jaune) et vous obtenez un résultat spectaculaire, que ce soit à l’huile, à l’aquarelle ou à la gouache.

Bien sûr, habituellement enfouies dans la mémoire des vieilles générations ou dans les chartriers des propriétés, ces filiations, flatteuses ou non, se mettent enfin à exister visuellement, mais on arrive surtout à les comprendre, car l’arbre reste, depuis la nuit des temps, le moyen le plus clair de présenter une généalogie.

Conception du tableau
  Peinture des blasons   Mise en place des cartouches
Conception du tableau et Dessin
des blasons
Peinture des blasons
Mise en place des cartouches
et des branches
 
Report des blasons   Lacunes restant à combler   Détail d’une « cellule »
Report des blasons préalablement composés
Lacunes restant à combler
Détail d’une « cellule »
 
Deux écartelés   Détail des hérissons   Détail des chiffres
Autre détail : Deux écartelés
Détail des hérissons
Détail des « chiffres » en cas d’absence
de blason connu
 
Un tortil de baron et un chiffre   Peinture des feuillages  
Un tortil de baron et un chiffre
Peinture des feuillages
Peinture des branches « au naturel »
 
Aperçu d’un coin de l’arbre achevé   Autre aperçu   Encore un autre aperçu
Aperçu d’un coin de l’arbre achevé
Autre aperçu
Encore un autre aperçu
 
Dessin d’une propriété   Peinture d’une propriété   Rédaction du cartouche de la propriété
Dessin d’une propriété
Peinture d’une propriété
Rédaction du cartouche de la propriété
 
 
Bouton tableau quartiers Buyer
Nom Beauvoir
Quartiers Buyer 
 
Haut de page